Ce roman en gros caractères est un véritable concentré d’émotions... Louis, 12 ans, est dans le coma suite à un tragique accident. Désemparée, sa mère prend conscience des conséquences de son manque de disponibilité. Après avoir découvert dans un carnet la liste des « merveilles » que Louis souhaiterait accomplir dans sa vie, elle décide de les réaliser pour lui, afin de conjurer le mauvais sort et l’aider à revenir à la vie…

14 millions d'années en 100 épisodes, un long bout de chemin du début du monde à nos jours.
Dans cet ouvrage, Bertrand Fichou (rédacteur en chef des magazines Youpi et Images Doc) raconte la création du monde et son évolution. La planète terre, les galaxies, les étoiles, le monde animal, le monde végétal, l'homme, n'auront plus de secrets pour vous. Ce livre explique l'aventure de la vie, ses secrets, ses essais ratés mais aussi ses plus belles réussites.
Les illustrations de Florent Grattery donnent à imaginer le monde d’hier.

En voilà un magnifique roman d’ambiance, et qui plus est, un premier roman…  Bess, Benedict, Cole et Freeman sont les quatre narrateurs de ce roman choral, et on découvre petit à petit leurs histoires, toutes imbriquées, ce qui va nous permettre de comprendre pourquoi Bess a fait le choix de sortir seule avec l’enfant, dans la tempête... Non-dits et noirceurs remontent à la surface : qui est réellement Benedict, pourquoi Bess et l’enfant vivent-ils chez lui ? Que cachent Cole et Freeman depuis des années ?

Pas moins de 3 hommes et 40 animaux ont été retrouvés morts sur les plages bretonnes. L'identité du tueur est un secret de polichinelle : les algues vertes. Un demi-siècle de fabrique du silence raconté dans une enquête fleuve. Des échantillons qui disparaissent dans les laboratoires, des corps enterrés avant d'être autopsiés, des jeux d'influence, des pressions et un silence de plomb. L'intrigue a pour décor le littoral breton et elle se joue depuis des dizaines d'années.

 Dans un monde post-apocalyptique, un village essaye de survivre au mieux. Coupés du monde, les habitants oscillent entre entraide et méfiance. Sladke a grandi avec sa mère, Edith, elle-même étrangère au village. Aussi ne peut-elle que vouloir protéger la petite Meisis, qui contre toute attente a réussi à atteindre la région, contre la violence et les superstitions ambiantes.